18 décembre 2017

Préjugés et idées reçues

Notons que notre initiative a germé à partir d’une idée d’Opération Selfie Poubella là-bas qui a été montrée ici

Ensuite il y a eu le flash Pantone

 


Ce n’est pas en montrant Là-bas que c’est beau, qu’Ici ce ne l’est pas aussi !

Ce n’est pas en montrant Là-bas que ce n’est pas beau, qu’Ici ce ne l’est pas aussi !

Ce n’est pas en donnant des leçons Là-bas, qu’Ici on ne peut pas aussi en prendre… de Là-bas!

 

Filmons ici un centre d’enfouissement, un centre de tri, une déchetterie la nuit, un réseau souterrain, une usine d’incinération… Ayons le courage de regarder aussi notre merde!

 

Merci à Là-bas, merci encore à Là-bas… et va voir Là-bas, si j’y suis

Merci Daniel !

 

Avant de donner des leçons là-bas, prenons des exemples de là-bas, d’autant plus, qu’ici ou là-bas, les enjeux environnementaux sont toujours complexes. Par ailleurs, il n’y a pas de honte à tirer leçon de… à tirer ici leçon de là-bas et surtout de ne pas prétendre avoir la solution unique face à un problème complexe, comme celui d’un enjeu majeur environnemental.

A ce titre, lisez Raoul Peck citant Joseph E Stiglitz dans « Marx et ça repart », le HORS-SERIE « 2 en 1 » d’Automne 2017 de l’hebdomadaire « le 1 hebdo » avec ses partenaires.

Sans mettre de lien direct vers la citation dans l’article du hors-série de l’hebdomadaire, ni vers les personnes citées, pour une fois, ce sera à vous de prendre vos clic et vos clacs…de faire vos clics et clics…. car le lien mis dans cette page sera vers :

  • une citation : « Aux faux espoirs des idéologies, préférons l’amertume de vivre »
  • un poème : « Un oui ou non ?»
  • une barbe : 40 cm de long pour 6.3m de haut
  • bref la page page 4 HS automne 2017 le 1 hebdo, le HORS-SERIE « 2 en 1 » d’Automne 2017 de l’hebdomadaire « le 1 hebdo »… alors que Raoul Peck citant Joseph E Stiglitz… c’est sur la page 3 !

 

 


Au final, les 2 objectifs de cette opération selfie de T EAU T O PHIL sont étroitement liés : d’une part aller au delà des préjugés et des idées reçues, d’autre part prendre conscience…. pour des solutions à cet enjeu majeur environnemental de la pollution de notre Terre à partir de nos cadres de vie.

Un selfie « macroETmoi » pour :


  1. Une reconnaissance légale du macro-déchet sur terre
    • avec des obligations de traitement comme pour les micro-polluants…
    • car un déchet est un polluant à traiter, qu’il soit micro ou macro !
  2. UN STATUT LEGAL pour le macro Déchet Urbain Migrant et Polluant, le DUMP !
    • avec une prise en compte dans toutes les évaluations écologiques de nos cadres de vie urbains
    • dans la continuité de l’impulsion de la directive européenne 2008/56/CE « stratégie pour le milieu marin »

Retour article