26 novembre 2017

Nous aimons les macro-déchets, mais aussi…

Des lieux de vie, des associations de vie

Le Vent des Dunes

L’Eurêkafé

La Bêta-PI et le Bêta-LAB

Sur la plage des Culs Nuls, la cabane de Chipiron

 

Des films

JUSQU’À LA DERNIERE GOUTTE, les guerres secrètes de l’eau en Europe de Yorgos AVGEROPOULOS

JUSQU’À LA DERNIERE GOUTTE …Jusqu’au 11/01/18 sur Arte

WATER MAKES MONEY de Leslie Franke et Herdolor Lorenz

WHITE WAVES de Inka REICHERT

L’INSOUMIS, de Gilles PERRET

LA SOCIALE, de Gilles PERRET

LES JOURS HEUREUX, de Gilles PERRET

HOWARD ZINN, une histoire populaire américaine, de Olivier Azam & Daniel Mermet

https://www.artbrut.ch/fr_CH/articles/films

ANDRE ET LES MARTIENS de Philippe LESPINASSE

DEMAIN de Cyril Dion et Mélanie Laurent et ici aussi

8 clos à Evian de Fabrice FERRARI et Gilles PERRET

 

 

 

Des sites, des blogs, des journaux, des associations

 

http://les-jours-heureux.fr/ (Un Livre, 100 auteurs, 120 actions pour résister et créer » et ses soutiens

http://www.eauxglacees.com/ (Blog de Marc Laimé : le calcul egoïste des eaux glacées)

https://le1hebdo.fr/home-boutique (site commercial)

Bastamag

Le Figaro Economie

Robin des bois

AMERICA

 

Des arts

Guillaume HERBAUT

Cinthia MARCELLE

Un autre regard 18 photos dont plusieurs de bouches…. d’égout ! (à développer…)

Daniel DEZEUSE

Galerie BARRES-RIVET

Les Mutins de Pangée

Etienne DAVODEAU, Les ignorants, Les mauvaises gens, Quelques jours avec un menteur

Philippe SQUARZONI, Saison Brune,

  • « il y a plusieurs façons de commencer un livre » p4
  • « une société vraiment libre, une société autonome, doit savoir qu’il y a des choses qu’on ne peut pas faire ou qu’il ne faut pas faire ou qu’il ne faut pas même essayer de faire ou qu’il ne faut pas désirer » Cornelius Castoriadis (page de couverture ultime, sachant qu’il ne m’est pas possible de dire ce que j’ai vu sur la page de couverture initiale… et que j’aurais sans doute oublié, lorsque vous me le demanderez, à moins de replonger dans cet instant instinctif)

Des festivals

https://positive-action-festival.com/

Des livres, des oeuvres, des personnages,des lieux, des festivals, des arts…. des films !

Joan JORDA une rencontre… quelques mots accordés et donnés… une ouverture instinctive à plonger accompagné dans le monde de l’art, le seul vivant à vivre, celui de l’art contemporain… source des peurs les plus intérieures pour l’un et de la liberté instinctive d’expression artistique impérative en amont de toute orientation technique économique  et scientifique pour l’autre…. Joan JORDA, un accompagnateur et un voyage intérieur à la naissance de Theophil RAYLAFORT… qui n’est finalement qu’une pause prise et recherchée sur un instant de vie d’une vie d’un humain dans un instant d’humanité sur un instant de terre, de terre de la Terre, cette planète vue du reste de l’univers en bleu de plus en plus opaque et brun!

Joan JORDA, un lien sur le net , un autre plus présent et vivant… mais pour combien de temps ?

 

Retour