20 décembre 2017

Nos perspectives

AGIR SUR LE MACRO DECHET DANS SON CADRE DE VIE

Nos perspectives de lutte contre la prolifération du 7ème continent…

  1. sont déclinées assez synthétiquement dans Nos missions au sein de T EAU T O PHIL
  2. sont reprise ici de manière très synthétique
    • A l’échelle du citoyen et de son aire urbaine,
    • lutter contre toutes sources de prolifération du 7ème continent,
    • agir sur le contexte légal et réglementaire
    • et en attendant, des actions immédiates pragmatiques efficientes… et rentables
    • en abordant la PLUIE URBAINE en Ressource à fort potentiel économique
  3. sont détaillées de manière plus exhaustive ci-dessous (Mais avant, il est recommandé de commencer par lire Nos missions)

AGIR SUR LE MACRO DECHET DANS NOTRE CADRE DE VIE

 


AGIR SUR LE MACRO DECHET DANS SON CADRE DE VIE

A retenir :

  1. un statut,
  2. un taux,
  3. un indicateur,
  4. un acteur,
  5. ….on applique et on développe :
    • 5-1 un statut légal,
    • 5-2 un taux d’interception réglementaire,
    • 5-3 un indicateur de développement durable,
    • 5-4 un acteur économique sociale et solidaire viable…
    • 5-5… on applique et on développe. ..

Nos missions sont déclinées de  3 en 3, nos perspectives ci-dessus de 4 en 4 et nos actions en autant d’adhérents que nous serons !

AGIR SUR LE MACRO DECHET DANS NOTRE CADRE DE VIE

 


AGIR SUR LE MACRO DECHET DANS SON CADRE DE VIE

Nos perspectives, pour ne pas dire nos raisons d’être, sont non seulement de lutter dès à présent contre la prolifération du 7ème continent, mais surtout de stopper tous les 7èmes continents présents dans notre cadre de vie.

Dans un premier temps :

  1. création d’un statut légal du macro-déchet-polluant, le DUMP (Déchet Urbain Migrant Polluant) de taille supérieure par exemple à un mégot, à une canette ou à un enjoliveur,
  2. instauration d’un taux d’interception minimal / maximal à différentes échelles urbaines,
  3. mise en place d’un indicateur de développement urbain, la VUPO (Valorisation Urbaine de la Pluie pour les Océans), tant en évaluation de la situation existante que d’objectifs à court terme,
  4. développement d’un acteur économique sociale et solidaire viable en hydraulique environnementale

Et en temps masqué :

  • recherche des sites dans le pluvial existant les plus favorables à l’interception des macro-déchets urbains (DUMP) pour une « réinsertion/valorisation » dans les filières de recyclage
  • recherche des sites dans le pluvial existant les plus favorables à l’hydroélectricité
  • développement d’une hydroélectricité à faible hauteur de chute à haut rendement sur une plage donnée
  • développement d’une optimisation en temps réel via des projets SMART CITIES du stockage de l’eau de pluie
  • développer des usages d’Eaux Brutes sans augmentation des consommations globales par habitant, mais en lieu et place de consommations prises en Eau Potable

Tout le reste sera avant tout « bon sens » dans la mise en œuvre et dans le contrôle. Plus on attend, plus cela coute cher… ; Plus on attend, plus cela coutera cher ! L’inaction a un prix !

AGIR SUR LE MACRO DECHET DANS NOTRE CADRE DE VIE

 


AGIR SUR LE MACRO DECHET DANS SON CADRE DE VIE

Ainsi, T EAU T O PHIL tracera non seulement un chemin d’interception de macro-déchet, dès à présent, avec des perspectives de tendre raisonnablement vers le micro-déchet intercepté, mais révélera tout le potentiel de la GESTION VERTE DU PLUVIAL dans l’expression d’un nouveau courant de l’hydraulique, celui de l’hydraulique environnementale du XXI, dans la continuité de l’hydraulique urbaine du XX (gérer et canaliser les écoulements sous terre) et de l’hydraulique hygiéniste du XIX (évacuer la merde des villes à l’aval)

A l’heure de la GEMAPI, le potentiel de valorisation des Rejets Urbains de Temps de Pluie est à l’aube d’un potentiel décollage pour les experts et les professionnels. Les gains, pour ne pas dire les économies, seront d’autant plus importants qu’il n’y aura pas de nouveaux besoins créés pour utiliser les ressources d’Eaux Brutes générés dans les univers urbains, ruraux ou désertiques…

Voir dans le pluvial une ressource à mieux gérer au quotidien tout en appréhendant mieux les risques d’inondations tant par ruissellement urbain que par crue est aussi une clé de compréhension de T EAU T O PHIL : passer du REJET à la RESSOURCE en instaurant la VUPO, la Valorisation Urbaine de la Pluie pour les Océans en appréhendant au mieux les aléas climatiques.

Dans l’immédiat, il s’agit de convaincre et de faire prendre conscience du problème des macro-déchets et plus globalement des 7èmes continents.

Toutes les associations et toutes les actions allant dans ce sens seront à soutenir, sans oublier les actions de traitements des déchets et les actions de réduction à la source de la nocivité du produit (cf action sur les sacs plastiques et les coton-tiges).

Par ailleurs, il s’agira de trouver des collectivités ou des aménageurs qui voudront s’engager dans une démarche d’interception à l’échelle d’un bassin versant de tout macro-déchet de plus de 5 cm entrant dans son réseau pluvial, qu’il soit 100% séparatif ou qu’il finisse en unitaire.

Au titre de l’habitat individuel, il y aura aussi une approche zéro rejet direct d’eau de pluie.

Le principe sera ensuite de localiser, de répertorier et de partager toutes ces actions locales.

Par ailleurs, des réflexions sur la valorisation des Rejets Urbains de Temps de Pluie en Eaux Brutes à réinjecter dans un circuit d’assainissement après une utilisation domestique sont des enjeux non négligeables pour construire la ville de demain sur celle d’aujourd’hui.

Là où il serait possible de voir une perte immédiate, il faut y voir un gain sans équivoque et sans discussion pour l’avenir.

De même, mieux appréhender au quotidien les RUTP, c’est inévitablement mieux gérer un aléas climatique lié aux précipitations instantanées ou cumulées avec une incidence très locale ou plus étendue .

AGIR SUR LE MACRO DECHET DANS NOTRE CADRE DE VIE

 


AGIR SUR LE MACRO DECHET DANS SON CADRE DE VIE

Pour nous, il est temps de passer

des Rejets Urbains de temps Pluie de Notre Enfance (fin XXème)

à des Ressources Urbaines de Temps de Pluie pour Nos Enfants (à partir de 2018) ….

Entre RUTP avec R de Rejet et RUTP avec R de Ressources…

Soyons sans ambiguïté,passons à la VUPO,

la Valorisation Urbaine de la Pluie pour les Océans

AGIR SUR LE MACRO DECHET DANS NOTRE CADRE DE VIE

 

Retour