20 décembre 2017

0-Votre thé infuse… 17

Etre T EAU T O PHIL (prononcer « totophil » ou « téotéophil »), c’est  donc être un peu toto phil, mais surtout Theophil, T O PHIL, passionné par le thé et l’eau, T EAU PHIL, THE EAU PHIL, THE O PHIL…

Il y a au moins 2 moyens d’accéder à ce texte, soit en cliquant sur la première page sur « VOTRE THE INFUSE… » soit après une série de clic en se préparant un thé et en se demandant à quoi rime de se préparer un thé… mais en se le préparant quand même ! De ce fait, il nous est apparu indispensable de le présenter.

  • Ce texte « Etre T EAU T O PHIL  » a été retenu pour illustrer le mieux T EAU T O PHIL parmi les premiers membres fondateurs et adhérents, car il exprimait la raison d’être de T EAU T O PHIL avec une étonnante simplicité (relative) tout en abordant les problématiques complexes (relatives) que nous voulons aborder et sur lesquels nous voulons agir.
  • Nous reconnaissons qu’il est parfois délicat en première approche pour un néophyte de commencer par ce texte, de s’y plonger et d’y trouver son souffle.
  • Du coup, nous vous conseillons un parcours en 4 étapes qui se terminera par un mot du président et de cet ami retrouvé, tous les 2 indirectement à l’origine de cette aventure d’intérêt général de lutte contre la prolifération du 7ème continent (accumulation de plastique au milieu des océans) à vivre au quotidien avec vous dans votre cadre de vie
    1. nos missions
    2. qui sommes-nous ? avec différents tiroirs à ouvrir… différents liens à cliquer!
    3. notre texte fondamental n°1 « l’avaloir ne sera plus une passoire »
    4. le 1er texte publié sur ce site « Humilité »
  • Après si vous vous sentez prêt… lancez-vous dans ce texte préféré du premier cercle... qui permet peut-être de comprendre quand regardant simplement différemment la bouteille plastique errante dans notre cadre de vie, nous pouvons augmenter la résilience de notre environnement urbain face au changement climatique, en commençant par préserver au maximum notre seule ressource stratégique vitale… et en améliorant celle de nos voisins à l’aval …. en commençant à agir dans son cadre de vie ! Mais ne vous y trompez pas, il ne s’agit pas que d’actions sociales et environnementales… il est question d’actions économiques…. rentables et sans ambiguïté avec un IPQ nul (IPQ : Impact Plastique Quotidien)

 

 

Etre T EAU T O PHIL

 

Au départ, il y a des larmes, un cri, une douleur… puis l’amertume de la vie !
Au départ, il y a une cage dans laquelle, on veut vous donner une impression d’être coupable/responsable !

Puis une appréhension, un jeu de mot, une transgression…
Une envie de se faire plaisir,  de faire plaisir et d’y croire.
Puis T O PHIL, une marque déposée pour un usage écologique dont l’objectif ne sera pas remis en question puisque l’objectif écologique aura un intérêt économique au but écologique.
Et maintenant T EAU T O PHIL, une association…
Doublement passionné par le thé et l’eau,
Puisant sa force motrice dans le Toulouse Olympique du TOEC ou la passion de l’Eau de Toulouse,
Passionné par les blagues à thé, à eau, à thé et eau et surtout à TOTO !
Être T EAU T O PHIL, c’est contribuer à révéler cet intérêt économique de cette action écologique vitale pour un enjeu environnemental majeur (la lutte contre la pollution des océans)… c’est contribuer ainsi au modèle économique de T O PHIL et de tous les acteurs locaux qui surferont sur cette nouvelle richesse.

T O PHIL et T EAU T O PHIL sont liés, dans le sens où T EAU T O PHIL développera T O PHIL, mais aussi tous les acteurs impliqués actuellement ou à venir dans la lutte contre le 7ème continent.

Etre T EAU T O PHIL, ce n’est pas entrer dans une compétition de surf.
Etre T EAU T O PHIL, ce n’est pas que surfer sur la vague de la communication/mobilisation contre les déchets plastiques en mer et contre la prolifération du 7ème continent.

Etre T EAU T O PHIL, c’est aussi prendre conscience qu’il y a un espace temps, plus précisément notre vie présente, entre les intentions de réduction des déchets à la source et les luttes contres les déchets en mer ou sur le littoral.
Etre T EAU T O PHIL, c’est prendre conscience que même à plus de 0.1, 1, 10, 100 ou 1000 kilomètres du 1er océan, je peux agir dans ma vie quotidienne, dans mon espace de vie quotidienne, dans mes contacts quotidiens…
Au quotidien localement, je peux non seulement réduire mon impact mais combattre la pollution des océans. La première des actions globales est l’action locale.

 

Il est tentant de reporter tous les efforts de protection du monde sur les seuls citoyens et de reporter toutes les responsabilités des nuisances actuelles sur les mauvaises actions citoyennes : ce serait peut-être simplifier le problème !

Toutefois, il est vrai que si chaque citoyen :
– ne pouvait trouver que des produits bio et bio-dégradables (mais pas trop vite quand même …imaginer une voiture avec moteur diesel qui se liquéfierait en aliment bio pour poissons à la 2ème pluie, d’où l’obligation d’acheter une nouvelle voiture après chaque pluie !)
– et ne laissait pas voguer ces déchets (même bio et biodégradable) au vent, à la pluie…
Là effectivement, les états, les pouvoirs publics et les acteurs économiques pourraient communiquer que tout a été fait pour éviter un rejet d’un déchet plastique non bio-dégradable par un citoyen en dehors des filières de traitement des déchets : il n’y aurait aucun déchet non-biodégrable qui sortiraient des aires urbaines pour transiter dans les coins tranquilles des cours d’eau avant de rejoindre le milieu des océans… puisque un produit non bio-dégradable serait un produit illicite !

Hum… et alors

Etre T EAU T O PHIL, c’est  :
– écrire des histoires à lire pour convaincre,
– raconter le rêve d’offrir une eau gratuite,
– agir pour une reconnaissance légale et réglementaire du macro-déchet-polluant,
– être convaincu qu’apporter des solutions pour demain est nécessaire, mais agir aujourd’hui de manière efficiente est mieux,
– proposer des actions publiques concrètes transversales en revenant aux fondamentaux établis à partir de bonnes bases fiables et de contrôles des prestations
– proposer des actions publiques concrètes transversales
– revenir à des fondamentaux simples, fiables, compréhensibles, contrôlables et quotidiens,
– vivre au quotidien avec l’eau de pluie en ressource stratégique au même titre que l’eau potable en sera toujours une vitale et que le pétrole en est une actuellement,
– et faire prendre conscience d’une approche atypique, méconnue, pragmatique, opérationnelle et efficiente qui rend tout acteur public ou tout citoyen « acteur de la lutte contre la prolifération du 7ème continent », en responsabilisant certes le citoyen mais aussi sa cité  avec une gestion de l’eau de pluie à la source avec près de 100% de stockage, de valorisation et de restitution !

Etre T EAU T O PHIL, c’est sentir en soi un besoin de changement, une histoire possible à vivrela richesse de temps de rencontres et de discussions… Il faut reconnaître que toute personne tombant dans T EAU T O PHIL aura l’impression d’un « c’est un peu n’importe quoi… » : pourquoi tant écrire, si c’est si simple ! 5 minutes suffisent… pour saisir concrètement une action immédiate de lutte efficiente contre la proliférations du 7ème continent amenant une autre gestion urbaine de l’eau de pluie, pour une préservation de notre ressource stratégique vitale « l’eau » en améliorant notre cadre de vie ainsi que celui que nous transmettons à l’aval de notre vie (tant dans le grand Cycle de l’Eau que dans le grand Cycle du Temps!)  : retenir à la source les macro-déchets polluants de l’eau de pluie libère tout le potentiel de la valorisation urbaine de la pluie… !

 

A la base, T EAU T O PHIL, c’est un être humain, puis 2 amis, puis des amis et des connaissances… puis vous ! T EAU T O PHIL, c’est un projet humain de famille et de relations humaines ! C’est un projet à composer ! Certes la vocation ultime est économique pour une efficience de l’action face à un enjeu majeur, mais dans l’immédiat la vocation première est de trouver son bonheur, sa raison d’être socialement, sa raison sociale… en étant un être humain au milieu d’humains !

Du coup, nous sommes ce que vous êtes ; nous ne pourrons être que ce que vous êtes ; nous sommes ce que vous nous donnez ; nous ne pourrons être ce que vous donnez comme exemple, comme témoignage, comme idée, comme soutien…

 

 

 

T

T O

T EAU

T O T EAU PHIL

Un thé, une eau, un fil

Un thé, une eau, un fil conducteur

Un thé, une eau, un fil conducteur de notre cadre

Un thé, une eau, un fil conducteur de notre cadre de vie…

Un thé, une eau, un fil conducteur de notre cadre de vie… à préserver et à transmettre !

 

Au final, des états d’esprit égoïste, des esprits d’initiative individuelle… pour au final…
Une belle action de lutte efficiente collective contre… mais surtout pour son propre cadre de vie, ses océans et notre intérêt général commun.

 

Retour