A l’actu -oct 2018 -n°2

A l’actu – n°2

La 1er AG le 27 octobre à Toulouse de l’association T EAU T O PHIL. Un grand merci à tous ceux qui ont permis de porter ce bilan et de le présenter.

 

2 documents, présentés et soumis à discussion à cette AG (un d’un page et un de 19 pages) sont mis en ligne ici :

Ces 2 documents permettent de mieux appréhender l’application numérique citoyenne ICI DUMP  de l’association T EAU T O PHIL :

  1. par son contexte actuel et ses objectifs
  2. par son développement auprès de citoyens « testeurs » avant d’être plus amplement proposé à des territoires en un outil SMART CITY collaboratif pour la préservation des océans

 

 

Le « communiqué de presse » présenté à notre AG fait suite à différents articles du mois d’octobre 2018 sur un programme de recherche d’équipes scientifiques de Toulouse, nommé PLASTIGAR. Sans être exhaustif, 2 liens (20 Minutes et Le Monde): un article du 19/10/18 et une vidéo du 26/10/18

 

Au sein de l’association T EAU T O PHIL, nous pensons que la pollution des océans par des macro déchets urbains est une réalité (*) mais ne doit pas devenir une fatalité qui ne serait qu’à étudier pour les 50 ans à venir… car il y a déjà trop de déchets urbains flottants dans les océans ! En effet, tout citoyen, tout territoire peut déjà agir ! ICI DUMP permet d’agir !

 

A l’heure d’enjeux territoriaux locaux liés à l’adaptation au changement climatique, il nous semble important de regarder en face TOUTES LES REALITES, de jouer sur les complémentarités locales, tant urbaines/rurales que terriennes/marines… pour agir tant que nous avons le temps de discuter.

 

Cette digression finale ne sera comprise que par les présents à notre AG à 17h le 27/10 à Toulouse : « D’une place publique à une sphère publique de discussion… De la place Croix de Pierre à une sphère de troquet… Que de richesses partagées !» Theophil RAYLAFORT -2018-2019

(*) Julien TOURNEBIZE, ingénieur Chercheur IRSTEA centre Anthony, a introduit ainsi son HDR intitulée « L’ingénierie écologique au service de la qualité de l’eau » et soutenu le 19/10/18 : « La contamination de la ressource en eau par les pollutions diffuses d’origine agricole est une réalité mais pas une fatalité »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *