A l’actu n°24 Fév. 21 : saturations et espoirs

Un compte rendu du 2ème STOP DUMP A VALOIR (02/02/2021 -7 pages) ou une image explicative ci-dessous après seulement 1 min de lecture.

Saturations associatives : fins d’action et explication à la demande

  • -1er janvier pour les DUMP MARINS la-bas que l’on peut trouver sur une plage (très tôt par rapport à 2020)
  • -le 2 février pour les DUMP A VALOIR ici que l’on peut trouver au fond d’un avaloir, d’une grille pluviale, d’une grille d’évacuation pluviale, d’une bouche d’égout ou d’un bassin de régulation des eaux pluviales (sans changement par rapport à 2020)

Espoirs associatifs : actions à suivre

Fort de notre expérience et de l’année 2020, nous n’attendons plus au feu rouge d’avoir tous les feux au vert pour saisir chaque jour la moindre éclaircie sans exclure le moindre DUMP. « En un clic d’un instant, 2 « éphémères durables – 149 kg » d’Anna pour les 2 premiers lieux scolaires sensibles à notre démarche »(*) : ED149kg-0009 et ED149kg-0010

  • L’un est durable jusqu’au jour où il sera éphémère : « saturation plastique d’un puits sans fond » (Collège Maurice Bécanne à Toulouse)
  • L’autre est éphémère jusqu’au jour où il sera durable : « porte en briques de bois, de plastique et de glace » (Ecole élémentaire Maurice Bécanne à Toulouse)

Une clarification : un DUMP (Déchet Urbain Migrant et Polluant) est un macro-déchet non végétal, urbain (à plus de 80%) de taille visible à l’oeil nu à une distance entre 0,1 et 1,95m. En ville, par simplification, nous avons retenu une taille entre un mégot de cigarette écrasé et un enjoliveur non cassé (https://fr.wikipedia.org/wiki/Dump ou quand un travail en open-source arrive à placer l’écologie juste après l’informatique pour retrouver un sens original d’un mot anglais au travers un acronyme français).

Des DUMP de l’océan à Toulouse : le dire partout et agir bien loin de l’océan

(*) Explications

  • Pour mémoire, ces 2 lieux scolaires nous avaient ouvert leur porte avant que tout s’arrête pour se poursuivre différemment depuis mars 2020.
  • Notre urgence en 2021 est à minima de donner support dans un cadre à co-construire si possible mais surtout à co-écrire et co-réfléchir avec des jeunes citoyens de moins de 15 ans.
  • A titre associatif, tout en restant vigilant à toutes les opportunités de faire vivre ces 2 ED-149kg en complément des autres projets portés par chacun de ces 2 établissements, toute notre attention sera portée d’ici mai 2020 sur le 3ème ED-149kg d’Anna : « Compression AERCM de DUMP ou dérive de continents plastiques ».
  • Beaucoup d’espoirs pour juin 2021…

A suivre avec nos acteurs économiques, nos partenaires et nos relais des « poubelles de l’espoir » dans les meilleurs délais en mars, en avril ou en mai et au plus tard avant mi juin 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *